Quel sport choisir pour votre enfant ?

vacances sportives enfants escalade unosel

Au sein de l’UNOSEL, en choisissant des organismes spécialisés en sports ou en sports et langues, vous pouvez «apprendre le sport», «parler sport», «vivre» au rythme du sport. 

Exercer une activité pour laquelle on se passionne au quotidien permet de débloquer bien des inhibitions comportementales et/ou linguistiques… Et cela les organismes agréés UNOSEL le savent bien, vous les trouverez tous sur notre site parmi les organisateurs de séjours sportifs ou bien parmi les organisateurs de séjours sport & langue.

Plus de 200 activités culturelles ou sportives s’y côtoient et on peut les exercer en France et dans tous les pays du monde !

D’autres questions se posent. Votre enfant préfère-t-il faire un sport collectif ou individuel ? Aime-t-il la compétition ? Autant de paramètres qui pourront vous aider à faire le bon choix. Bref, si votre enfant hésite, parlez avec lui et essayez de voir ce qui se dégage de ses envies et de ses attentes.

Pour les enfants timides, privilégiez des sports individuels comme l’escalade ou l’équitation qui leur permettent de prendre confiance en eux.

Pour les enfants énergiques, rien de tel que le judo ou le football pour les aider à canaliser leur énergie.

Quelques disciplines et leurs atouts

La danse
La danse est une bonne école de concentration, de rigueur et de volonté. Car avant de savoir faire le grand écart, de longues heures à s’essayer à cet exercice sont nécessaires ; La danse apprend le sens du rythme. Elle permet aussi de développer harmonieusement ses muscles. Filles et garçons deviennent ainsi plus souples, qu’ils pratiquent la danse classique ou le modern jazz.

Site : www.capserveur.com/ffdanse/

Le judo
Véritable art de la maîtrise de soi, le judo apprend avant tout à mener une hygiène de vie saine. L’amitié, le courage, la modestie, l’harmonie du corps et de l’esprit, le respect de l’adversaire sont quelques-unes des valeurs morales enseignées. A travers ce sport, l’enfant développe l’ensemble de ses muscles, tout en améliorant sa souplesse. Pour les ados, il permet aussi de se familiariser avec la self-défense.

Site : www.ffjudo.com

Le football
Que les parents se rassurent, les enfants ne courent pas sur un terrain aussi grand que ceux des matchs de l’équipe de France. Poids du ballon, taille du terrain, possibilités de remplacement des joueurs… Tout s’adapte en fonction de la catégorie. En pratiquant ce sport, votre enfant développe l’esprit d’équipe, la tactique de jeu, l’habileté et l’endurance. Il apprend également à respecter les règles du jeu et les décisions de l’arbitre.

Site : www.fff.fr

La gymnastique
La gymnastique développe l’équilibre, la musculature et la souplesse. Si votre fille souhaite découvrir ce sport après avoir fait de la danse classique, il y a des chances pour qu’elle le trouve un peu trop académique et pas assez gracieux. Sachez que la gymnastique rythmique peut tout à fait lui convenir. Il s’agit d’un mélange de danse et de gym pratiqué avec différents accessoires.

Site : www.ffgym.com

La natation
Ce sport apprend à gérer la respiration, développe l’endurance et le souffle. Autre avantage important : la natation est un sport doux. Pas de risque de foulure ou d’entorse. Pour les filles, il existe aussi la possibilité de pratiquer la natation synchronisée, tandis que les garçons peuvent s’essayer au hockey subaquatique ou au water-polo pour varier les plaisirs.

Site : www.ffnatation.fr

L’athlétisme
L’athlétisme permet avant tout de s’oxygéner. Il accroît le souffle et l’endurance, tout en développant les muscles. Volonté et humilité sont également au programme. Car si votre enfant est bon dans une discipline, il lui sera difficile d’être performant dans toutes les autres. Les compétitions sont alors un excellent moteur pour progresser.

Site : www.athle.com

L’équitation
Un cheval est haut et monter dessus requiert bien du courage. Avant de faire des sauts d’obstacle, encore faut-il savoir se faire respecter. L’équitation apprend à l’enfant à s’affirmer et à prendre confiance en lui. Il doit aussi nourrir, brosser, bref s’occuper de l’animal. Cela le responsabilise et lui inculque la notion de respect. Les plus petits peuvent quant à eux s’initier à ce sport avec un poney.

Site : www.ffe.com

Le tennis
Le tennis développe la confiance en soi, la capacité d’anticipation et une bonne maîtrise tant physique que morale. Ce sport accroît la concentration et le souffle. Attention toutefois, le tennis met les muscles et les articulations à rude épreuve. Par ailleurs, si votre enfant souhaite s’amuser avec plus de facilité, le badminton peut être une très bonne alternative.

Site : www.fft.fr

L’escalade
L’escalade qui se pratique en intérieur ou en extérieur, apporte surtout la confiance en soi. Ce sport est donc recommandé aux enfants timides, qui peuvent ainsi voir les progrès effectués pas après pas. L’escalade développe l’équilibre et l’esprit d’analyse. Elle permet aussi d’améliorer la souplesse et la précision. En ce qui concerne les chutes, rassurez-vous, les enfants sont bien équipés et encadrés. Ils sont toujours aidés par des moniteurs qui les guident et les encouragent.

Site : www.ffme.fr

L’escrime
L’escrime développe la précision, l’esprit d’analyse et la concentration. Ce sport permet aussi de canaliser son énergie. Il ne s’agit pas de frapper tout le temps mais de viser juste au bon moment. L’enfant apprend également le respect et peut s’il le souhaite se mesurer à d’autres enfants par le biais de compétitions.

Site : www.escrime-ffe.fr


Les bonnes raisons de faire une Gap Year - 16/07/2018

La gap year, ou année de césure est une période de pause pratiquée par les jeunes après le bac ou après un cycle académique. La Gap Year  se déroule généralement à l’étranger. Les formules possibles dans le cadre de la gap year sont nombreuses. C’est notamment l’occasion de faire un séjour linguistique, de partir dans le[…..]

Lire la suite >
Communiquer avec votre enfant pendant son séjour - 10/07/2018

Votre enfant ou adolescent part cet été en colonie ou en séjour linguistique ? Comment communiquer pendant son séjour? L’UNOSEL vous conseille sur l’attitude à avoir pour ne pas être trop intrusif tout en gardant le lien. Difficile de couper les ponts, lorsque son enfant part en colonie de vacances ou en séjour linguistique. Pourtant il[…..]

Lire la suite >
Comment exploiter le voyage scolaire éducatif à son retour ? - 05/07/2018

Vous avez organisé un voyage scolaire éducatif avec votre classe ? Le voyage n’est pas terminé. Pensez à utiliser cette expérience pour vos activités pédagogiques. Pour que vos élèves puissent profiter pleinement de cette expérience, il est important qu’ils puissent préparer le voyage en amont mais aussi en parler au retour et partager leurs aventures. En[…..]

Lire la suite >
Quels réels progrès, en séjour linguistique ? - 28/06/2018

Apprendre une langue est un processus long. Il faut donc être patient et construire étape par étape sa progression en langue. Accepter cela et avoir en tête les progrès en séjour linguistique que l’on peut réalistement attendre, permettra d’éviter toute déception.   Un séjour linguistique, plusieurs objectifs  Un séjour linguistique peut avoir différentes finalités en fonction[…..]

Lire la suite >
Voir tous les articles

Le Guide des séjours
linguistiques et itinérants – expertise
et conseils pratiques
du Petit Futé et de l’UNOSEL.
Chez votre libraire ou sur les sites spécialisés.guide-sejour-linguistique-et-itinerant

 

Enregistrer