Les séjours fratrie en colonie de vacances, est-ce toujours une bonne idée ?

Faire partir ses enfants dans la même colonie de vacances  peut-être  très séduisant pour les parents, mais est-ce toujours adapté ?

Colonies de vacances pour les fratries : facile et rassurant

Mêmes dates, même lieu, faire partir ses enfants sur le même séjour facilite grandement la tâche des parents sur le plan logistique.

De plus, pour les plus jeunes, partir avec son grand frère ou sa grande sœur est aussi très rassurant.  En maintenant  ainsi le lien affectif familial, la séparation avec les parents se fait plus facilement.

Suivant les colonies de vacances et en fonction de la différence d’âge, il est  possible que les enfants soient placés dans le même groupe. Dans ce cas ils partagent exactement le même programme et les mêmes activités. Si la différence d’âge est trop importante, ils sont placés dans deux groupes séparés mais dans le même centre. Cela permet aussi une séparation en douceur. Le grand frère ou sœur reste ainsi accessible si nécessaire, tout en garantissant une certaine indépendance.

En revanche, il faut veiller à ce que  les enfants, quelque soit leur place dans la fratrie, puisse profiter pleinement de leur séjour. En effet, l’aîné ne doit pas avoir une pression trop forte. N’hésitez pas à lui rappeler que ce sont bien les animateurs qui les prennent en charge, notamment sur le plan sécurité.

La colonie de vacances : un lieu pour grandir

En colonie, petits et grands se font des amis de leur âge. Ils pratiquent des activités et se détendent et ne doivent pas porter une trop lourde responsabilité.

Ainsi, il faut veiller à ce que le départ en fratrie n’isole pas les enfants vis à vis du reste du groupe. Pour cela, il est important de prendre en compte la personnalité des enfants  ainsi que le lien qui les unit au moment du choix de la colonie.

Partir en colonie de vacances, est en effet une très belle opportunité pour gagner en confiance en soi et se sociabiliser. Le maintien du contact avec la fratrie ne doit donc pas être un frein à cette émancipation.

Dans certains cas, il sera préférable de faire partir son enfant avec un ami plutôt que son frère ou sa sœur. Plus simple, et moins engageant pour les enfants, cela offre toutefois l’avantage de les rassurer, lors d’un premier départ.

 

Lire aussi :

>> Partir en colonie de vacances pour la première fois

>> Le vrai métier de parents… c’est d’apprendre à se séparer

>> L’amitié, un besoin biologique pour les enfants et les adolescents