Quelles formalités pour voyager à l’étranger?

Pour tout voyage scolaire, séjour linguistique ou éducatif à l’étranger, il est important de ne pas oublier d’être en règle pour franchir la frontière.

Voici les conseils en fonction des destinations. Nous vous recommandons de vérifier vos papiers suffisamment en amont du séjour. Ainsi cela permettra d’éviter le stress de dernière minute et d’avoir le temps de vous mettre en conformité.

Mise à jour mai 2019

LES FORMALITÉS POUR Voyager en Europe

Pour voyager dans des pays de l’Union Européenne, la Carte Nationale d’Identité en cours de validité suffit.

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la CNI est passée de 10 à 15 ans pour les personnes de plus de 18 ans.

Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière.  Il n’y aura pas de modification de la date de validité inscrite sur le titre.

Cependant, nous recommandons fortement de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une Carte nationale d’Identité portant une date de fin de validité dépassée. En effet, même si les autorités françaises la considère comme étant toujours en cours de validité, certains pays de l’Union Européenne peuvent la refuser. >>Plus de détails sur la validité de la carte d’identité sur  le site du Ministère de l’Intérieur.

Par ailleurs, pour les mineurs, la validité est maintenue à dix ans.

LES FORMALITÉS POUR Voyager hors Europe

Hors Union Européenne, la plupart des Etats exigent un passeport valide plusieurs mois après la date prévue de retour en France. Renseignez-vous au préalable sur la date de validité exigée dans le pays de destination. Adressez-vous en temps utile à votre préfecture pour son renouvellement éventuel.  Certains pays exigent par ailleurs un visa. Consultez la rubrique Conseils aux Voyageurs du Ministère des Affaires Etrangères pour les spécificités de chaque pays.

Pour les ETATS UNIS : le passeport biométrique en cours de validité est obligatoire. Le participant doit aussi remplir en ligne un formulaire ESTA afin de demander l’autorisation d’entrer sur le territoire américain. Vous devez effectuer la démarche  sur le site officiel : https://esta.cbp.dhs.gov/  (coût 14 US$ ). La demande d’ESTA doit être fait au moment de la réservation du voyage et au plus tard 72 heures avant le départ. Pour les personnes participant à des cours de langue, un visa spécifique est dans certains cas nécessaire. Renseignez-vous auprès de votre organisme labellisé UNOSEL.

Pour le CANADA  : Pour un séjour touristique ou d’affaires de moins de six mois, il n’y a pas d’obligation de visa pour les ressortissants français. Toutefois, toute personne exemptée de visa doit demander, suffisamment à l’avance, une autorisation de voyage électronique (AVE) sur le site officiel du gouvernement du Canada. L’AVE est valable pendant cinq ans. Liée électroniquement au passeport, elle prend fin au terme de la validité du passeport.

LES SPÉCIFICITÉS POUR LES MINEURS

Un enfant qui réside habituellement en France, qu’il soit Français ou étranger, doit être muni d’un titre d’identité ou de voyage, d’une autorisation de sortie de territoire (AST) et de la photocopie du titre d’identité de l’un de ses parents. Les règles dépendent de la nationalité du parent signataire de l’AST.

>>Téléchargez l’autorisation de sortie du territoire

Il n’est pas obligatoire pour le mineur étranger, résidant en France,  d’avoir un titre de séjour. Toutefois, pour faciliter ses déplacements hors de France, il peut obtenir un titre d’identité républicain (TIR) ou un document de circulation pour étranger mineur (DCEM). Ce document doit être accompagné d’un passeport valide. Il permet au jeune d’être réadmis, sans visa, en France, après un voyage à l’étranger. Pour un voyage en dehors de l’espace Schengen, il est indispensable de vérifier auprès du consulat du pays visité si un visa est nécessaire pour entrer dans le pays.

LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE

Pensez à conserver, à votre domicile, la photocopie des documents d’identité.

Par ailleurs, pour plus de sécurité, le ministère des Affaires étrangères vous recommande de stocker ces documents sur le site service-public.fr. Ce portail permet de créer en quelques clics un espace de stockage. Il est personnel, gratuit et confidentiel et  accessible sur internet 24h/24. Ainsi, en cas de vol ou de perte de vos papiers d’identité, vous pourrez télécharger ces pièces et faciliter la preuve de votre identité.

Par ailleurs, nous vous recommandons vivement de vous inscrire sur Ariane, Au cours de votre voyage, et si la situation du pays le justifie, vous recevrez par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité. De plus, la personne de contact désignée sur votre compte pourra également être prévenue le cas échéant.

 EN CAS DE PERTE OU DE VOL DE VOS DOCUMENTS D’IDENTITÉ

Vous devez, en tout premier lieu, en faire la déclaration aux autorités locales de police. A partir de cette déclaration, l’ambassade ou le consulat de France pourra établir, selon les cas, un laissez-passer ou un passeport d’urgence. Attention cette formalité est payante et nécessite un délai.

Lire aussi : 

>> Brexit, partir en voyage scolaire ou séjour linguistique en 2019 ?