L’alimentation en colonie de vacances

Publié le 3/10/2019

L’alimentation en colonie de vacances a beaucoup évolué ces dernières années. Les organismes sont en effet très attentifs sur le sujet et s’attachent à fournir aux enfants des repas équilibrés et de qualité.

Le repas : un moment de plaisir partagé au cœur des projets pédagogiques

L’alimentation collective se trouve au cœur des projets pédagogiques des organismes.

Ainsi, les équipes encadrantes veillent à ce que les repas soient un moment de plaisir partagé, dans le calme et la bonne humeur. Les animateurs sont vigilants à ce que les enfants se nourrissent correctement. Tout en respectant les goûts de chacun, ils incitent les enfants à goûter à tout mais n’imposent pas.

Le moment du repas est l’occasion de rappeler les règles d’hygiène de base comme le lavage de mains ou le brossage des dents. De plus, le repas permet de découvrir des produits locaux, différents du quotidien.

Enfin, les animateurs encouragent les enfants à adopter une attitude citoyenne : respecter la diversité culturelle, débarrasser la table, partager, ne pas gaspiller, se sensibiliser au tri sélectif.

De plus en plus de bio et de produits locaux

Dans la mesure du possible, les organismes confectionnent les repas sur place à base de produits frais. Les équipes élaborent les menus en respectant l’équilibre nutritionnel des enfants. Ils proposent donc une alimentation saine et liée à l’activité physique et sportive pratiquée.

De nombreux organismes mettent d’ailleurs en place des chartes spécifiques afin d’introduire de plus en plus de produits bio et locaux dans leurs menus.

Une adaptation au régime alimentaire de chacun

Les jeunes souffrant d’allergies ou intolérances alimentaires ou ayant un régime alimentaire particulier (végétarien, hallal, casher…) peuvent bien sûr bénéficier de régimes spéciaux. Les parents doivent communiquer toute information particulière concernant le régime alimentaire de leur enfant au moment de l’inscription.

 

Lire aussi :

 

>> Partir en colonie de vacances pour la première fois

>> Financer un départ en colonie de vacances