Financer un séjour linguistique pour un jeune ou un adulte.

Un seul séjour linguistique dans la scolarité d’un jeune ne peut en général suffire à lui donner le gout d’une langue, à le débloquer au niveau de la prise de parole, à l’encourager à s’adresser à l’autre…Ce qui veut dire que vous devrez peut être renouveler l’expérience…
Les séjours linguistiques sont une vraie opportunité pour l’apprentissage d’une langue mais bien entendu obligent à un investissement conséquent de la part de la famille. Ces séjours sont souvent, surtout pour les plus jeunes, des formules « tout compris » : Voyage ,encadrement sur place, suivi à partir de la France, repas, hébergement, cours, excursions, activités , assurances responsabilité civile et rapatriement… cela nécessite un budget conséquent et pour aider au financement, des solutions existent.

Pour les familles, les vacances des 7-17 ans :

Aides des comités d’entreprises, aides des conseils régionaux, aides des mairies :

Pour les salariés du secteur privé ou de la fonction publique : les comités d’entreprises choisissent souvent des organismes de séjours pour réaliser les vacances des enfants du personnel.

Deux cas se présentent alors :Soit l’organisme fait sur un séjour un prix plus attractif pour le CE concerné, le parent possède la liste de ces organismes choisis, se présente comme venant de tel CE et traite en direct sur la base d’un prix spécial avec l’organisateur. Soit, le CE édite un catalogue de propositions de séjours, gère l’inscription, et rembourse aux parents une partie de la prestation selon le quotient familial de chacun.

Pour les Conseils Régionaux ou les Mairies le principe est le même. Choix par le responsable de l’institution de séjours déjà existants chez un organisateur, ou de séjours spécifiquement conçus pour lui. Puis ensuite ces séjours sont proposés aux habitants de la commune ou du département au travers des sites web, des journaux d’informations, des affichages municipaux…la encore le quotient familial prévaut, mais l’organisateur sera peut être le même que celui à qui vous vouliez faire appel en individuel et à un prix plus attractif pour vous.

Les chèques vacances :

Autre possibilité pour les salariés : les chèques vacances fournis par l’employeur, chèques dont vous ne payez qu’une partie de la valeur. Les organismes qui les acceptent prennent les chèques vacances comme tout autre moyen de paiement. Pour savoir si vous pouvez vous en servir pour un organisme, vous trouverez l’information dans ses brochures ou ses conditions générales de vente.

Les autres possibilités :

Les « bons vacances » de la Caisse d’Allocations Familiales.
Calculés en fonction de votre quotient familial, ils peuvent vous rembourser une partie du séjour. Si vous êtes allocataire, informez vous auprès de votre CAF .

Le financement des séjours pour les personnes majeures:

Financez votre séjour grâce à un job à l’étranger, si vous avez au minimum 3 mois devant vous. L’immersion totale dans le pays vous fera progresser considérablement, et grâce au job, vous pourrez financer une partie de votre séjour sur place. Les séjours au pair pour les jeunes femmes, les visas vacances travail… autant d’opportunités dont vous retrouverez les modalités exactes sur notre site.

Pour les salariés ne pas oublier d’exploiter votre CPF. En savoir plus

Les possibilités du CIF (Congé Individuel de Formation) sont également à étudier.

Les facilités de paiement :

Certains organismes proposent également des possibilités de paiement étalé avec ou sans frais. Renseignez vous.


Combien coûte un séjour linguistique ? - 18/04/2019

Le coût d’un séjour linguistique est non négligeable, mais comment trouver le bon rapport qualité/prix?  Sur quels critères doit-on être vigilant?  L’Unosel vous aide à choisir votre séjour linguistique.  La gamme de prix d’un séjour linguistique est très large. Ainsi parmi les membres labellisés Unosel, le coût d’une semaine en séjour linguistique en Angleterre peut varier[…..]

Lire la suite >
A quel âge partir en séjour linguistique ? - 15/04/2019

Les adolescents partent le plus souvent pour la première fois en séjour linguistique  vers 13/14 ans. Mais quel est le bon âge pour  partir en séjour linguistique ? En effet, les enfants plus jeunes peuvent aussi participer à des séjours linguistiques. Sachant que les langues s’acquièrent plus facilement dans la tendre enfance, il ne faut[…..]

Lire la suite >
Encourageons la complémentarité entre les séjours éducatifs et l’école ! - 11/04/2019

Communiqué de presse 11 avril 2019 Colonies de vacances, séjours linguistiques ou voyages scolaires, autant de séjours éducatifs au service des enfants et adolescents, complémentaires de l’enseignement scolaire. Voyages scolaires, colonies de vacances et séjours linguistiques : des outils au service de la pédagogie  Les bénéfices des séjours éducatifs sont nombreux. Moments de plaisir et de[…..]

Lire la suite >
Voyages Scolaires Educatifs : programmes EPI - 08/04/2019

Les  programmes EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) sont considérés comme des enseignements complémentaires, dont tout élève doit avoir bénéficié à la fin du collège, Les EPI peuvent commencer dès la sixième et le voyage scolaire peut parfaitement s’inscrire dans ce cadre. En effet, l’objectif des programmes EPI est d’apprendre autrement. Ainsi les élèves mobilisent des compétences[…..]

Lire la suite >
Voir tous les articles

LE HORS-SERIE VOCABLE

4 pages sur le label Unosel


 

Enregistrer