kids-1531185_1920

Les bienfaits des séjours loin de sa famille

Alors que de plus en plus d’enfants sont confiés chaque année à leurs grands-parents pendant les vacances scolaires (55.2% des séjours réalisés sans leurs parents*), il ne faut pas oublier tous les bénéfices d’un séjour en colonie de vacances ou en séjour linguistique.

En effet, loin du cocon protégé du cercle familial, de surcroit des grands parents, les enfants apprennent l’autonomie, gagnent en maturité et en confiance en eux.

Certes, l’intérêt premier de ces séjours est avant tout de s’amuser et de passer un bon moment, mais pas uniquement.

Les vertus sont nombreuses :

Ils se sociabilisent, découvrent d’autres personnes, un autre environnement, d’autres manières de faire, de penser, bref : ils grandissent.

Pour les adolescents en plein questionnement, cette parenthèse leur permet de se construire leur propre personnalité loin des attentes familiales, de leur faire prendre du recul et de sortir d’un engrenage parfois toxique.

Pour les parents ce « départ » peut être aussi une bulle de respiration qui permet de casser une relation quotidienne parfois conflictuelle. Au retour, les tensions seront certainement apaisées.

Faire partir son enfant, c’est aussi lui prouver qu’on lui fait confiance et constitue pour lui une opportunité indispensable de se construire en tant qu’individu à part entière, à l’écart des contraintes familiales.

Jouez le jeu et coupez vraiment le cordon, loin des téléphones et des réseaux sociaux, l’expérience n’en sera que plus positive.

 

Puisqu’on ne peut laisser partir seul son enfant, sans s’assurer au préalable du sérieux de l’organisme à qui on le confie, exigez le label UNOSEL.

Partir avec un organisme labellisé UNOSEL, c’est la garantie :

  • Du respect intégral des obligations réglementaires
  • De la transparence et sincérité des informations données au public
  • Du caractère contractuel des informations données dans les brochures et site internet
  • D’une ligne téléphonique d’urgence 24h/24h avec un interlocuteur français

 

*source : https://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/4-pages-ndeg-80-enfants-realisent-tiers-de-leurs-voyages-sans-leurs-parents

 

En savoir plus : Le vrai métier de parents… c’est d’apprendre à se séparer

Pédopsychiatre, Philippe DUVERGER dirige le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHU d’Angers (49). Spécialiste des relations parents-enfants, il vient de publier « Mes parents sont fragiles », aux éditions Anne Carrière. Il revient, pour nous, sur la difficulté à se séparer de ses enfants pour les vacances.