Garanties de l'unosel

Séjours itinérants

Apprendre à voyager, aller à la rencontre d’autres cultures, d’autres modes de vie et horizons sont autant de motivations qui vous amènent à choisir un séjour itinérant pour votre enfant et lui ouvrir les portes du monde. Nous avons les clefs pour des vacances réussies.

Vacances aux multiples visages, les séjours itinérants sont conçus pour offrir un excellent outils de découverte de la France, de l’Europe ou du reste du monde.
La qualité de chaque séjour résulte d’une expérience acquise au fil des années, qualité remise à  jour en prenant particulièrement en compte l’analyse précise des séjours écoulés afin de proposer à vos enfants des vacances organisées, encadrées et dynamiques.
L’organisation de la vie quotidienne est principalement réalisée en petits groupes pour permettre la meilleure intégration de chacun, d’encourager l’amitié et les échanges entre les participants et les adultes qui les encadrent.
Les animateurs et directeurs des séjours sont sélectionnés en fonction de leurs qualifications, diplômes et/ou expérience avérée, de leur maturité, de leurs motivations et de leur aptitude à  travailler avec des enfants  et des jeunes.
La priorité des membres de l’équipe pédagogique est de veiller à  la sécurité morale, affective, psychique et physique de chaque jeune. Aucun membre de l’équipe d’encadrement ne conduira de véhicule de plus de 9 places.

Ces séjours  tournent essentiellement autour de la découverte des richesses offertes d’une ou plusieurs villes. Selon les possibilités locales et climatiques, le programme propose des visites, des activités sportives, des baignades, des randonnées, des jeux, des visites, du shopping, sans oublier les temps de repos.

Les séjours itinérants sont de véritables aventures, où chacun participe aux tâches et aux prises de décisions. L’itinéraire est préparé afin de garantir sa réalisation dans les meilleures conditions de confort, et de permettre la découverte des centres d’intérêt importants de chaque étape.

Vidéo

A la une

One Response to Etre bilingue, mythe ou réalité ?