Historique et Mode de gouvernance

Historique

Depuis 35 ans l’Unosel s’est battue pour faire reconnaître et professionnaliser un secteur dans lequel les pratiques n’ont pas toujours été au niveau des attentes …
A ce titre, un premier label de certification de la profession a Ă©tĂ© crĂ©Ă© – le Label QualitĂ© UNOSEL.
Au départ ils n’étaient que quatre pionniers … aujourd’hui ils sont près de 70 adhérents. Tous convaincus que dans nos sociétés de plus en plus mondialisées, les échanges linguistiques, culturels et de loisirs sont source de maturité, d’ouverture et d’enrichissement tant personnel que professionnel.
Avec ces 70 organismes, l’UNOSEL reprĂ©sente une Ă©quipe multiculturelle et multidisciplinaire experte dans tous les domaines de l’apprentissage des langues et de manière plus gĂ©nĂ©rale, de l’Ă©ducation.

L’UNOSEL, en 2012, 60 000 sĂ©jours linguistiques individuels, 370 400 participants Ă  des voyages scolaires Ă©ducatifs, 51 000 sĂ©jours Ă©ducatifs enfants, 18 000 participants aux cours de langues en France.

L’UNOSEL est accrĂ©ditĂ©e par FELCA, Federation of Education and Language Consultant Associations, qui regroupe les fĂ©dĂ©rations nationales de diffĂ©rents pays.
L’UNOSEL siège au ComitĂ© Particulier NF-Service « Organisateurs de sĂ©jours linguistiques ».

L’UNOSEL, en qualitĂ© d’expert et de pionnier sur le marchĂ© du linguistique, a Ă©tĂ© Ă  l’initiative de la crĂ©ation de la norme française des sĂ©jours linguistiques Ă  la fin des annĂ©es 90. Cette norme française au dĂ©part a ensuite Ă©voluĂ© en norme europĂ©enne.

De plus, l’UNOSEL a participĂ© Ă  l’Ă©laboration de la norme europĂ©enne des sĂ©jours et stages linguistiques, norme europĂ©enne NF EN 14804 , des organisateurs de sĂ©jours ou stages linguistiques, Ă©ditĂ©e en octobre 2005 sous l’Ă©gide du ComitĂ© EuropĂ©en de Normalisation (CEN).

Aujourd’hui, lorsque l’on voit le label UNOSEL, on peut ĂŞtre sĂ»r que le sĂ©jour ou le stage demandĂ© est organisĂ© avec sĂ©rieux et que les prestations sont de qualitĂ©. Depuis 35 ans confier l’organisation d’un sĂ©jour ou d’une formation Ă  un organisme labellisĂ© par l’UNOSEL, c’est bĂ©nĂ©ficier d’une fiabilitĂ© maĂ®trisĂ©e, de services Ă  forte valeur ajoutĂ©e, d’une proximitĂ©, d’une Ă©coute, et d’une logue expĂ©rience des attentes et exigences spĂ©cifiques en matière de sĂ©jour linguistique ou Ă©ducatif.

 

Mode de gouvernance

L’UNOSEL est administrée par un Conseil d’Administration formé de 6 à 12 membres.

Ce sont des professionnels dirigeants de structures (associations ou entreprises) dans le domaine linguistique et/ou éducatif en prise directe avec les problématiques de leur secteur d’activité. Les membres du Conseil sont élus lors de l’Assemblée générale par les membres actifs de l’association. Le conseil d’administration se réunit cinq fois par an. Les fonctions du membre du conseil d’administration sont bénévoles.

Le Conseil d’Administration est l’instance souveraine de l’UNOSEL en charge de la stratĂ©gie ; c’est l’instance d’orientation et de contrĂ´le. Il est prĂ©sidĂ© par Monsieur Jacques Maillot.

En octobre 2003, Jacques Maillot est devenu PrĂ©sident de l’Unosel.
Fondateur de Nouvelles Frontières, homme reconnu pour son sens du voyage et des relations internationales ainsi que pour sa dĂ©mocratisation des Ă©changes, J.Maillot avait diversifiĂ© NF, dès 1974, dans l’apprentissage des langues. Jacques Maillot a Ă©tĂ© renouvelĂ© dans ses fonctions le 23 janvier 2007, puis le 28 janvier 2010 et le 24 janvier 2013.

Président non exécutif, son rôle est principalement de représenter l’association auprès de Pouvoirs Publics laissant aux membres du Bureau le soin de la direction exécutive de l’union.

Le Bureau est constitué

- de deux Vice Présidents (dirigeants en exercice) 
- d’un Secrétaire Général
- d’un Trésorier 
- d’élus adhérents.

C’est l’instance exécutive de l’UNOSEL. Il se réunit en principe selon un rythme mensuel avec la Déléguée générale pour gérer les affaires courantes et les projets en cours.

Tout ou partie des responsables des commissions se joignent à ses réunions selon l’ordre du jour.
Un des Vice-présidents est plus particulièrement en charge de l’organisation et du suivi des audits et contrôles, de brochure ou sur site.

Commissions par métier

Chaque métier est représenté par une Commission présidée par un adhérent du métier concerné, si possible membre du Conseil d’administration.
- SĂ©jours linguistiques jeunes
- SĂ©jours linguistiques adultes
- SĂ©jours Ă©ducatifs
- Voyages scolaires Ă©ducatifs

Chaque Commission est présidée par un adhérent du métier concerné, si possible membre du Conseil d’administration.

Ces commissions se réunissent très régulièrement pour examiner les problématiques de chaque métier, monter des opérations en commun, faire intervenir des experts.
Elles reprĂ©sentent la force vive de l’Unosel. C’est un lieu d’Ă©change pour les adhĂ©rents qui s’informent mutuellement des tendances et des Ă©volutions de leur secteur et se forment en permanence afin d’offir les sĂ©jours les plus adaptĂ©s aux besoins des participants.

Pour faire vivre ses commissions, l’UNOSEL participe à tous les évènements susceptibles de recueillir des informations utiles et les leur répercute. 

- L’UNOSEL organise des contrôles, audits et inspections, de brochure ou sur site permettant de maintenir les standards de qualité.

- L’UNOSEL effectue une veille stratégique des métiers représentés, nourrie notamment par la veille réglementaire et juridique.
Cette veille peut entraîner la mise en oeuvre d’études spécifiques pour conforter les analyses et les anticipations nécessaires.

- L’UNOSEL favorise une intermédiation d’entraides entre adhérents lors des situations difficiles créées par des événements externes imprévisibles aux conséquences communes (notamment pour l’acheminement ou le rapatriement de clients).

L’Unosel constitue une cellule de crise pour gérer un évènement imprévu, chez un adhérent, et sert de facilitateur entre l’organisme et le client insatisfait, ainsi que entre l’organisme et les médias.

Comments are closed.